• 20 Février 2019
    Journée de mobilisation unitaire en Abitibi-Témiscamingue Le 20 février 2019 : VISER LA JUSTICE SOCIALE
  • 6 Février 2019
    Projet Authier Lithium de Sayona Mining à La Motte; Le Réseau Vigilance appuie la demande de BAPE
  • 3 Décembre 2018
    Le Point sur la situation économique et financière du Québec - Le Réseau vigilance n'est pas impressionné
  • 3 Décembre 2018
    Les organismes de la région demandent l'aide du ministre Dufour
  • 27 Novembre 2018
    Devant un gouvernement majoritaire de la CAQ Le Réseau Vigilance entend bien garder les yeux grands ouverts

Membres du Regroupement

Une trentaine d'organisations provenant de partout en région (Abitibi, Abitibi-Ouest, Rouyn-Noranda, Témiscamingue et Vallée de l'Or) sont membres du Regroupement.

Les groupes membres oeuvrent auprès de différentes clientèles et problématiques : femmes, personnes avec un handicap, chômeurs(euses), personnes assistées sociales, problèmes de santé mentale, lutte à la pauvreté.

Définition des membres tel que retrouvé à l'article 7.1 des Règlements généraux :
«Peuvent être membre du RÉPAT, les groupes populaires ou les organismes communautaires, sans but lucratif, contrôlés par leurs membres, utilisateurs et utilisatrices, oeuvrant sur le territoire reconnu par le RÉPAT. Ces groupes populaires et organismes communautaires doivent regrouper des individus défavorisés socialement, économiquement, culturellement et politiquement. Ils doivent être autonomes dans leurs structures et non liés à des insitutions politiques, publiques et parapubliques. Ils doivent se reconnaître et oeuvrer en conformité avec la définition d'éducation populaire autonome telle qu'énoncé à l'article 1.2.»