• 26 Novembre 2019
    Le « Black Friday » rime avec inégalités (et changements climatiques)
  • 6 Novembre 2019
    Malgré le recul du ministre, le Réseau Vigilance dénonce la réforme du Programme de l'expérience québécoise
  • 5 Novembre 2019
    La TACPAT s’inquiète de voir la défavorisation gagner du terrain en région
  • 22 Octobre 2019
    Gouvernement libéral minoritaire: le RÉPAT préoccupé par le sort réservé aux plus démunis
  • 23 Septembre 2019
    Abitibi—Témiscamingue sera l’une des 100 circonscriptions canadiennes où se tiendra un débat sur l’environnement en vue du scrutin fédéral de 2019

Historique

Le Regroupement d’éducation populaire de l’Abitibi-Témiscamingue a été fondé en 1986. Il est venu du besoin d’unir les groupes citoyens de la région. Ceux-ci étaient désireux de travailler ensemble pour changer les conditions de vie de la population. Le RÉPAT, au fil des ans, a soutenu la naissance trois importants regroupements soit la Concertation régionale des organismes communautaires (CROCAT), le Centre d’aide de formation et d’accompagnement (CAFA) ainsi que le Réseau de Vigilance de l’Abitibi-Témiscamingue. Il réuni maintenant 31 groupes et regroupement. Il demeure au centre des luttes régionales pour une meilleure répartition des richesses ainsi que la promotion de l’éducation populaire.