• 8 Mai 2019
    Émission d’arsenic de la Fonderie Horne : des parents inquiets forment un comité citoyen
  • 21 Mars 2019
    Premier budget Girard ; Un changement bien timide - Réaction du Réseau Vigilance de l'AT.
  • 18 Mars 2019
    Le budget provincial 2019-2020, ça me concerne! Le Réseau Vigilance invite la population à une écoute collective
  • 20 Février 2019
    Journée de mobilisation unitaire en Abitibi-Témiscamingue Le 20 février 2019 : VISER LA JUSTICE SOCIALE
  • 6 Février 2019
    Projet Authier Lithium de Sayona Mining à La Motte; Le Réseau Vigilance appuie la demande de BAPE

Plus de 200 personnes manifestent pour le communautaire, pour la justice sociale! 9 Novembre 2016

 Les 75 groupes communautaires en grève de  la région se sont donnés rendez-vous aujourd’hui à Rouyn-Noranda afin de protester contre leur sous-financement chronique et rappeler que l’austérité du gouvernement libéral de Philippe Couillard alourdit gravement les problèmes sociaux.

Assez, c’est assez!
« Si les organismes communautaires osent décréter une grève, c’est vraiment parce qu’ils en ont assez! Assez que les personnes en situation de pauvreté et d’injustice paient les frais des coupures budgétaires. Assez que les droits sociaux et économiques de la population soient brimés.  Assez de ramasser les pots cassés des coupures budgétaires alors qu’ils croulent sous le poids du sous-financement », soutient Nancy Aubé porte-parole de la campagne en région. 

Ann-Julie Asselin du Regroupement des organismes communautaires de Rouyn-Noranda rappelle pour sa part que « les groupes estiment à 475 millions $ la somme requise pour rattraper leur sous-financement.  Or, les libéraux ont réduit de plus de 4 G$ les budgets en santé et en éducation au cours des deux dernières années et poursuivent  des choix budgétaires insensibles qui sont en réalité des attaques directes à nos droits et se répercutent durement sur les participantEs de nos organisations ».

Pour Johannie Marleau-Houle du Regroupement de femmes de l’A-T : «  Le gouvernement se pavane actuellement avec ses milliards de surplus budgétaires.  Pendant ce temps, le filet social, c’est-à-dire, le milieu communautaire, les services publics et les programmes sociaux, rétrécissent à vue d’œil!  C’est donc  dans la rue que le communautaire a décidé d’exprimer sa colère pour réclamer des engagements de la part du gouvernement Couillard : des engagements pour les organismes communautaires, des engagements pour la justice sociale! ». «  Faut-il rappeler que soutenir le communautaire, c’est un investissement : nous sommes créateurs de progrès social,  indispensable au respect des droits humains rempart de la marchandisation de nos services publics et nos programmes sociaux ».

C’est pourquoi le milieu communautaire réclame la fin des politiques d’austérité du gouvernement Couillard et une révision complète de sa fiscalité, afin d’assurer une juste répartition de la richesse et de donner à l’État les moyens de maintenir des services publics accessibles à toutes et tous.

- 30 –
Pour information : Nancy Aubé, 819-279-6405;  Ann-Julie Asselin, 819-277-6002 ;Johannie Marleau-Houle, 819-764-9171

Comité de mobilisation
Action communautaire autonome Justice sociale campagne Engagez-vous!