• 26 Mars 2021
    Budget provincial 2021, tout pour le béton et quelques claques dans le dos pour le social...
  • 19 Mars 2021
    Journée d’action pour la justice sociale et climatique Ça suffit les promesses vides !
  • 19 Mars 2021
    Journée d’actions pour la justice sociale et climatique
  • 8 Mars 2021
    Journée internationale des droits des femmes 2021
  • 10 Décembre 2020
    2021 fait peur... trop peu de mesures pour contrer la pauvreté

Nous ne sommes pas des poissons: Les organismes communautaires et les citoyens refusent les mesures d'austérité! 2 Avril 2014

Aujourd’hui, les représentants d’une quarantaine d’organismes communautaires accompagnés de citoyens sont sortis dans la rue pour affirmer haut et fort qu’ils en ont assez des mesures d’austérité. Ils croient que les gouvernements successifs ont largement abusé des mesures d’austérité, telles que les hausses de tarifs d’hydroélectricité, la taxe santé, les coupures dans les services publics, etc. Des mesures qui accentuent les inégalités sociales. «Nous ne sommes pas des poissons et nous refusons de nous faire leurrer par les discours de peur et les fausses promesses lancées par les politiciens de tous les partis», lance Marie-Pier Guertin du RÉPAT.

L’austérité n’est pas une fatalité, c’est un choix!
On ne cesse de nous faire croire que le Québec est endetté et que pour éliminer cette dette nous devons faire notre juste part. Des alternatives fiscales existent, la coalition Main rouge recense 19 solutions fiscales qui permettraient de récupérer des revenus de 10 milliards pour l’état québécois. Ann-Julie Asselin, coordonnatrice au ROCRN soutient que «De l’argent il y en a au Québec, il faut seulement aller la chercher là où elle se trouve, par exemple dans les banques, en rajoutant des paliers d’imposition, dans les redevances minières, bref dans les poches des plus riches, pas dans celle des plus démunis et de la classe moyenne».
Pendant le parcours, une banderole a été déroulée à partir des fenêtres du RAIDDAT. On pouvait y lire des termes évocateurs tels que «PARTAGE DES RICHESSE, JUSTICE SOCIALE ET POUVOIR AU PEUPLE». «En cette période électorale, il est encore plus important de remettre les préoccupations sociales de l’avant et de se rappeler que le vrai pouvoir est citoyen», mentionne Marie-Pier Guertin du RÉPAT.
Nous ne sommes pas des poissons, aux candidats de mordre à l’hameçon de nos préoccupations!

-30-
Pour informations :
Ann-Julie du ROCRN ou Marie-Pier Guertin du RÉPAT
819-277-6002
 

https://dl.dropboxusercontent.com/u/1904574/Communiqu%C3%A9%202%20avril%202014%20%28bon%29.docx