• 26 Mars 2021
    Budget provincial 2021, tout pour le béton et quelques claques dans le dos pour le social...
  • 19 Mars 2021
    Journée d’action pour la justice sociale et climatique Ça suffit les promesses vides !
  • 19 Mars 2021
    Journée d’actions pour la justice sociale et climatique
  • 8 Mars 2021
    Journée internationale des droits des femmes 2021
  • 10 Décembre 2020
    2021 fait peur... trop peu de mesures pour contrer la pauvreté

Non aux paradis fiscaux et à l’évitement fiscal! Les super-héros rendent visitent à Revenu Québec 29 Avril 2016

 

Rouyn-Noranda, 29 avril 2016 – Les super-héros pour un réinvestissement dans les services publics et les programmes sociaux sont actuellement à Revenu Québec afin de dénoncer l’évasion et l’évitement fiscal dont se fait complice le gouvernement libéral de Philippe Couillard en accordant l’amnistie  à plusieurs riches clients de la firme KPMG qui ont dissimulé plus 130 millions de dollars dans un paradis fiscal. Paradise Women s’insurge : « si tu travailles au noir comme assisté social pour boucler le mois, tu risques des amendes et des pénalités, mais quand tu es millionnaire et que tu fraudes, tu n’as pas de sanction! C’est injuste et immoral! »

Avec la fuite des Panama papers, nous comprenons que l’ampleur du problème est grande et que les gouvernements doivent agir ensemble et rapidement afin de récupérer les milliards de dollars qui échappent chaque année à l’impôt.  Paradis woman rappelle : « Qu’en 2004 seulement plus de 175 milliards de dollars auraient été placés dans ces paradis fiscaux par des entreprises canadiennes, ce qui nous prive de plus de 10 milliards de $ en impôt (dont 2 milliards au Québec). On ne s’étonnera pas d’entendre le premier ministre Philippe Couillard , celui même qui avait utilisé un compte dans un paradis fiscal lorsqu’il travaillait pour le régime saoudien, nous dire qu’il ne peut rien faire.

-30-
Paradise woman : 819-277-6002

RÉPAT
Super-héros réinvestissement dans les services publics 29 avril 2016 Paradis fiscaux évitement fiscal