• 26 Mars 2021
    Budget provincial 2021, tout pour le béton et quelques claques dans le dos pour le social...
  • 19 Mars 2021
    Journée d’action pour la justice sociale et climatique Ça suffit les promesses vides !
  • 19 Mars 2021
    Journée d’actions pour la justice sociale et climatique
  • 8 Mars 2021
    Journée internationale des droits des femmes 2021
  • 10 Décembre 2020
    2021 fait peur... trop peu de mesures pour contrer la pauvreté

Livraison de vidanges chez Luc Blanchette - PL 70 aux ordures! 21 Mars 2016

Rouyn-Noranda, le 21 mars 2016 –Plusieurs groupes sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue ont participé à une action organisée  par la Coalition Objectif dignité afin de faire entendre leur opposition au projet de loi 70 sur l'aide sociale. Aujourd'hui, les groupes demandent au ministre Luc Blanchette de faire part publiquement de sa stratégie à long terme de lutte à la pauvreté.
«Quand on parle d'aide à l'emploi, non seulement les mesures restrictives ne sont jamais efficaces, mais elles forcent les personnes à entreprendre des démarches qui ne sont pas adaptées, ni à leurs conditions, ni à leurs aspirations. Ce n’est pas avec des menaces, des mesures obligatoires, des emplois à accepter à reculons sous peine de voir son chèque  de 623 $ coupé de moitié, qu’on améliorer le sort des plus pauvres», de dire l'agent socio-politique du Répat, Danik Laporte.

Ce projet de loi, largement critiqué, s’attaque aux personnes les plus vulnérables de notre société, estime les groupes sociaux de la région qui demandent d'une même voix au ministre Blanchette de dévoiler publiquement sa position face au projet de loi 70. Ne pouvant que constater l'inefficacité de mesures ponctuelles, trop souvent reliées à des budgets limités sinon nettement insuffisants, les groupes constatent que le programme Objectif Emploi, s'il est adopté tel quel, n'améliorera pas la situation des personnes les plus pauvres de notre région.

«Ça n'aidera pas la très grande majorité de ces personnes. Pire, ça contribuera à les garder dans  la pauvreté!  C'est ce qui se produit lorsqu'on écrase des gens avec des mesures discriminatoires.  Sans une stratégie élaborée à partir de besoins réels, comment oser croire qu'on va favoriser l'employabilité des gens. », renchérit  Johanne Alarie du Centre Entre-femmes de Rouyn-Noranda.

En participant à cette journée d’action, les groupes sociaux de la région répondent présents à l’appel de la Coalition Objectif dignité, qui compte plus de 20 regroupements nationaux et 200 organismes communautaires qui s’opposent aux mesures obligatoires et punitives prévues dans le projet de loi 70.

#nonpl70
Objectifdignite.org
- 30 -
Source  

Danik Laporte
Répat
819-762-3114

RÉPAT
PL 70 Coupures à l'aide sociale