• 8 Mai 2019
    Émission d’arsenic de la Fonderie Horne : des parents inquiets forment un comité citoyen
  • 21 Mars 2019
    Premier budget Girard ; Un changement bien timide - Réaction du Réseau Vigilance de l'AT.
  • 18 Mars 2019
    Le budget provincial 2019-2020, ça me concerne! Le Réseau Vigilance invite la population à une écoute collective
  • 20 Février 2019
    Journée de mobilisation unitaire en Abitibi-Témiscamingue Le 20 février 2019 : VISER LA JUSTICE SOCIALE
  • 6 Février 2019
    Projet Authier Lithium de Sayona Mining à La Motte; Le Réseau Vigilance appuie la demande de BAPE

Les mines doivent faire leur juste part avant qu’il ne soit trop tard Les super-héros rendent visite à une minière 29 Avril 2016

Rouyn-Noranda, 29 avril 2016 - Le ministre délégué par les mines a aussi besoin d’aide face à cette industrie toute-puissante qui dicte les règles du jeu.  C’est pour cette raison que les super-héros rendent visitent présentement le bureau d’une minière afin de dénoncer l’état colonial dans lequel se trouve le Québec. En 2014,  malgré deux réformes du régime minier et une forte pression populaire, l’état québécois n’a perçu que 120 millions de dollars en redevance sur une valeur brute de plus de 7 milliards de dollars. Nous recevons donc qu’un maigre 1,5% de la valeur brute de NOS ressources minérales, alors que la moyenne canadienne est plutôt de 4,5 %. 

Corporate men et le Fiscaliste sont outrés : « Nos ressources naturelles non renouvelables sont données depuis 100 ans  à une industrie qui se soucie très peu des impacts sur les populations et l’environnement, seuls leurs profits et leur image comptent. Sinon comment expliquer que l’état et le peuple québécois se retrouvent avec des dépotoirs miniers qui nous coûteront au bas mot 1,2 milliard de dollars et qu’elle s’oppose toujours si ardent à partager un tant soit peu sa richesse. Si nous calculons le passif environnemental, les services gouvernementaux, l’acquisition de données, les subventions, le développement d’infrastructure, il est fort à parier que nous payons les mines pour vider nos ressources! »
Nous savons, M. Blanchette et M. Couillard que vous craignez cette industrie, et que vous vous sentez obligé de leur fournir encore 22 milliards de dollars pour développer le Plan Nord, mais le temps de la peur est derrière nous, les super-héros sont là!
Pas de justice sociale, sans justice fiscale!
-30-
Pour information : Le Fiscaliste et Corporate men819-763-8012

RÉPAT
Mines Redevances minières alternatives fiscales réinvestissement dans les services publics