• 14 Novembre 2018
    Édifice à logements LE SOMMET de Val-d’Or : insalubrité et inaction De graves manquements envers les droits des locataires au 1320 boulevard Forest
  • 3 Octobre 2018
    Élections provinciales 2018: Un pas de plus vers la droite néolibérale
  • 21 Septembre 2018
    Journée d'action communautaire autonome - Changement de cap réclamé! #EngagezVousACA
  • 20 Septembre 2018
    ÉLECTIONS 2018 - ENGAGEZ-VOUS POUR LE COMMUNAUTAIRE
  • 10 Septembre 2018
    Avant d’aller se joindre à la Grande marche pour le droit au logement L’ALOCAT mets en lumière les besoins des personnes mal-logées

LEITÃO : ON VOIT ROUGE! 7 février 2018 : Actions régionale - Abitibi-Témiscamingue 7 Février 2018

Rouyn-Noranda, le 6 février 2018 - Les organismes d’action communautaire autonome (ACA) du Québec en ont plus qu’assez d’être dans le rouge et maintiennent la pression sur le ministre des finances M. Carlos J. Leitão. C’est pourquoi ils seront en actions le 7 février prochain et ce partout à travers le Québec. L’Abitibi-Témiscamingue sera du nombre alors qu’environ 200 salarié.e.s, bénévoles et militant.e.s prendront la rue à Rouyn-Noranda pour dire : « Leitão, on voit rouge! »
Faisant suite au grand rassemblement du 27 septembre dernier où 5000 personnes ont encerclés l’Assemblée nationale, le mouvement communautaire poursuit ses revendications. Il exhorte le ministre des finances à prévoir 475 M$ de plus pour l’ACA dans son prochain budget. Cette somme, qui représente moins de 0.5 % du budget provincial, comprend le rehaussement du financement à la mission globale des quelques 4 000 organismes d’ACA ainsi que l’indexation de ces subventions. « Pour être imagé, si le ministre des finances avait un budget de 100 $, nous lui demanderions 50 sous! C’est loin d’être déraisonnable! » s’indigne Adeline Laquerre du RÉPAT. Le mouvement réclame également le respect de la politique de reconnaissance de l’action communautaire adoptée en 2001 par le gouvernement ainsi que la reconnaissance réelle de l’action communautaire autonome comme moteur de progrès social. Finalement, le mouvement exige un réinvestissement dans les services publics et les programmes sociaux. « Nous voyons rouge, car pendant que les plus démunis paient le prix des coupes dans les programmes sociaux et de la tarification des services publics, les mieux nantis profitent de baisses d’impôts! » affirme Ann-Julie Asselin, du ROC de Rouyn-Noranda.
La situation est en effet loin d’être rose pour les organismes d’ACA. « Le filet social est démantelé. Le réseau de la santé est débordé et décharge son surplus de demandes sur les organismes qui n’arrivent pas à fournir, faute de financement pour répondre aux besoins. » déclare Valérie Coté de la CROC-AT. « Les droits humains sont mis à mal par les politiques économiques et les organismes qui les défendent sont si affaiblis par un sous-financement chronique qu’ils n’arrivent plus à mener le combat » déplore Johannie Marleau-Houle, du RFAT.
C’est devant ces constats que le comité régional de mobilisation élargi organise une grande marche citoyenne où quatre arrêts sont prévus afin de tenir des ateliers d’éducation populaire autonome autour de ces revendications. La marche débutera à 13h30 devant l’Ordre loyal des Mooses au 152 rue Perreault Est à Rouyn-Noranda.
-30-
Source :
Valérie Côté 819-290-8946
Concertation régionale des organismes communautaires de l’Abitibi-Témiscamingue (CROCAT)
Adeline Laquerre 819-290-4509 (disponible en avant-midi et après la marche seulement)
Regroupement d’éducation populaire d e l’Abitibi-Témiscamingue (RÉPAT)
Ann-Julie Asselin 819-277-6002
Regroupement des organismes communautaires de Rouyn-Noranda (ROC-RN)

Engagez-Vous
Engagez-vous pour le communautaire RÉPAT manifestation croc-at ROC-RN Carlos Leitão
Fichiers attachés