• 26 Mars 2021
    Budget provincial 2021, tout pour le béton et quelques claques dans le dos pour le social...
  • 19 Mars 2021
    Journée d’action pour la justice sociale et climatique Ça suffit les promesses vides !
  • 19 Mars 2021
    Journée d’actions pour la justice sociale et climatique
  • 8 Mars 2021
    Journée internationale des droits des femmes 2021
  • 10 Décembre 2020
    2021 fait peur... trop peu de mesures pour contrer la pauvreté

L’itinérance n’est pas qu’un problème de métropole 18 Octobre 2013

Ce sont pas moins de 9 organismes de l’Abitibi-Témiscamingue qui se donnent la main cette année pour organiser à Rouyn-Noranda, la Nuit des sans-abris, une vigile de solidarité nocturne qui vise à sensibiliser la population au phénomène de l’itinérance. La Nuit des sans-abri se déroule ce vendredi 18 octobre dans plus d’une trentaine de villes de la province.

En Abitibi-Témiscamingue, l’événement prend tout son sens : «Je pense que l'écart entre les très riches et les très pauvres jouent un impact important sur la problématique de l'itinérance. Le prix des logements augmente. On est justement en pleine crise du logement. Les familles à faibles revenus doivent maintenant choisir entre se loger ou se nourrir parfois.» explique la porte-parole de la Nuit des sans-abris, Mélissa Cossette. «À La Piaule de Val-d'Or, on  a enregistré une hausse importante de nuitées entre 2011 et 2013. Nous avons compté 5024 nuitées en 2012-2013 comparativement à 3611 en 2011 et 2012. À l’échelle régionale, on parle de 7548 nuitées en 2011-2012. Ça nous fait dire que l’itinérance n’est pas qu’un problème de métropole» de commenter la directrice générale de La Piaule, Véronique Gagné.

Cela rappelle encore une fois la nécessité que soient mises en place des interventions d'envergure (comme une Politique globale en itinérance), que la pauvreté et l’itinérance relèvent d’une responsabilité collective et que personne n’est à l’abri. Coordonnée par Arrimage-Jeunesse dont la caravane et les travailleuses de rues seront présentes, la Nuit des sans-abris compte aussi sur le support des organismes suivants : Le pont, La Ressourcerie Bernard-Hamel, La Maison du Soleil Levant, L’association des locataires de l’Abitibi-Témiscamingue (ALOCAT), Parrainage Civique Abitibi-Témiscamingue, REPAS, le RÉPAT et Les Marginales.

La Nuit des sans-abris se déroule à la place de la citoyenneté à Rouyn-Noranda et s’organise autour de braseros, bien évidemment ponctuée d’animations de toutes sortes (musique, poésie, repas, etc.) ainsi que de repas chauds. Rendez-vous à 18h00!
-30-

Pour information :          Mélissa Cossette, Porte-parole 819-279-5293

Nuit des sans-abri
itinérance Crise du logement Nuit des sans-abri