• 26 Mars 2021
    Budget provincial 2021, tout pour le béton et quelques claques dans le dos pour le social...
  • 19 Mars 2021
    Journée d’action pour la justice sociale et climatique Ça suffit les promesses vides !
  • 19 Mars 2021
    Journée d’actions pour la justice sociale et climatique
  • 8 Mars 2021
    Journée internationale des droits des femmes 2021
  • 10 Décembre 2020
    2021 fait peur... trop peu de mesures pour contrer la pauvreté

Consultation publique en matière de lutte contre la pauvreté : Le MÉPACQ dénonce l’hypocrisie du gouvernement Couillard et lance un nouvel outil 20 Janvier 2016

À moins de 10 jours de la fin de la consultation publique en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec, le MÉPACQ, déplore le double message que nous envoie le gouvernement libéral.

D’un côté, le gouvernement consulte la population et les organisations à propos des suites à donner à la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. De l’autre, il propose de mettre en place des mesures décidées d’avance, sans tenir compte de l’avis des personnes et organisations consultés.  Selon Caroline Toupin du MÉPACQ, « il est inadmissible de lancer une consultation publique sur la lutte contre la pauvreté tout en voulant introduire, en même temps, une approche punitive d’insertion à l’emploi via le projet de loi 70». Ce projet de loi, tout comme cette consultation, ne font qu’augmenter des préjugés selon lesquels les personnes en situation de pauvreté préféreraient ne pas travailler, qu’elles seraient paresseuses, qu’elles profiteraient du système, etc. Selon Joël Pedneault, également du MÉPACQ, « il est scandaleux de constater que le gouvernement choisi de se servir de ces préjugés afin d’augmenter sa popularité auprès de la population alors que son rôle est de les combattre ».

Ajoutons à cela une critique de la consultation en ligne. Nous constatons d’abord un certain biais dans les questions qui sont très orientées vers des mesures liées à l’employabilité, mesures principales mises de l’avant par le gouvernement libéral depuis plusieurs années.  Bien que nous n’avons rien contre ces mesures, à la condition qu’elles soient volontaires, nous jugeons que le questionnaire oriente les réponses de manière à valider les orientations déjà en place du gouvernement tout en laissant bien peu de place à d’autres propositions.  Enfin, dans un processus de consultation visant à prendre en compte l’opinion des personnes en situation de pauvreté, il est tout-à-fait inapproprié de limiter la consultation à un questionnaire en ligne parce que plusieurs personnes n’ont pas accès à internet et aussi parce que le questionnaire en ligne ne permet pas d’avoir le soutien nécessaire pour les personnes ayant des limitations fonctionnelles (personnes avec un handicap visuel, analphabétisme, barrières linguistique des nouveaux et nouvelles arrivant-e-s, etc.).

Pour répondre à cette consultation, le MÉPACQ a produit un outil exprimant nos préoccupations et nos recommandations en matière de pauvreté et d’exclusion sociale : Pauvreté : pour une véritable stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.
Le MÉPACQ est un regroupement national d’organismes communautaires largement engagé dans la lutte contre la pauvreté depuis plus de 35 ans.  Il regroupe 11 tables régionales en éducation populaire autonome qui rassemblent à leur tour plus de 300 groupes populaires et communautaires autonomes répartis partout à travers le Québec. Par le moyen de l’éducation populaire, nous travaillons ensemble pour faire émerger la solidarité et la justice sociale dans notre société.

- 30 -

Source :

Caroline Toupin, MÉPACQ, 514-260-3786

Joël Pedneault, MÉPACQ, 514-441-9113

 

MÉPACQ
Plan de lutte à la pauvreté Projet de loi 70
Fichiers attachés