• 26 Mars 2021
    Budget provincial 2021, tout pour le béton et quelques claques dans le dos pour le social...
  • 19 Mars 2021
    Journée d’action pour la justice sociale et climatique Ça suffit les promesses vides !
  • 19 Mars 2021
    Journée d’actions pour la justice sociale et climatique
  • 8 Mars 2021
    Journée internationale des droits des femmes 2021
  • 10 Décembre 2020
    2021 fait peur... trop peu de mesures pour contrer la pauvreté

Campagne d’affichage du Réseau de Vigilance pour la sauvegarde de nos services publics. En Abitibi-Témiscamingue, l'austérité: ÇA PASSE PAS! 20 Mai 2015

Réseau de Vigilance de l'Abitibi-Témiscamingue (RVAT) lance aujourd'hui sa campagne de sensibilisation aux impacts de l'austérité du gouvernement libéral. Une campagne d’affichage, à laquelle citoyen-nes, travailleur-ses et commerçant-tes sont appelé-es à participer.  Dénonçant l'appauvrissement de la majorité au profit de quelques-uns, cette campagne vise aussi à démontrer qu'il est possible de garder intact notre filet social tout en maintenant une économie créative et diversifiée.

Un sabotage

Selon le RVAT, ce que les libéraux tentent de faire avaler aux gens de l'Abitibi-Témiscamingue c'est qu'il est normal que leur gouvernement s'attaque à TOUT ce qui a été bâti ou acquis à force de longues luttes, au nom d'impératifs budgétaires qui cachent mal un régime de favoritisme et d'affairisme. Mais par dessus tout, le RVAT veut dénoncer la violence de l'austérité libérale à l'endroit des plus pauvres de notre société. «L’austérité touche ou touchera toute la population à court, moyen ou long terme. La hausse des tarifs d’électricité ou en CPE, la diminution des services en santé et en éducation, les coupes budgétaires dans le logement social et dans la fonction publique, vont creuser de façon permanente le fossé des inégalités. Mis à part les très riches de notre société, c’est toute la population que le gouvernement appauvrit. En ce sens nous invitons tout le monde à s’afficher contre l’austérité!» de dire Johanne Alarie de la Table régionale des centres de femmes.

En Abitibi-Témiscamingue, l’austérité ÇA PASSE PAS!

Au cours des prochains jours, la population de l’Abitibi-Témiscamingue verra donc apparaître ces affiches  dénonçant le saccage des services publics qu’a entrepris le gouvernement libéral depuis plus d’un an. La santé, le logement, les droits des femmes, l’éducation, l’économie et l’emploi : le bulldozer libéral fait ses ravages partout!


Pour contrer le bulldozer libéral... des solutions fiscales!!!

Il existe pourtant  10 milliards de solutions fiscales que le gouvernement s’entête à ignorer, afin de protéger les amis du pouvoir et du capital : les banques, les industries, les très riches, etc. « Au lieu de couper de façon éhontée les programmes et les services sociaux ou encore de chercher à niveler les conditions de travail vers le bas, ce gouvernement doit dès maintenant viser à augmenter ses revenus et ainsi assurer la justice fiscale. En augmentant de 4 à 10 le nombre de paliers d’imposition, l’État pourrait aller chercher 1000 millions de dollars en revenus supplémentaires tout en diminuant l’impôt de 94 % des contribuables », s’insurge Danik Laporte, du Regroupement d’éducation populaire de l’Abitibi-Témiscamingue.
-30-
Pour information : Johanne Alarie 819-764-6343   Danik Laporte 819-762-3114
Rappelons que le Réseau de vigilance de l’Abitibi-Témiscamingue est une large coalition d’organisations populaires, communautaires, syndicales, et étudiantes de l’Abitibi-Témiscamingue qui représente plus de 30 000 citoyennes et citoyens de notre région.

Réseau de vigilance A-T
Austérité solutions fiscales
Fichiers attachés