• 8 Mai 2019
    Émission d’arsenic de la Fonderie Horne : des parents inquiets forment un comité citoyen
  • 21 Mars 2019
    Premier budget Girard ; Un changement bien timide - Réaction du Réseau Vigilance de l'AT.
  • 18 Mars 2019
    Le budget provincial 2019-2020, ça me concerne! Le Réseau Vigilance invite la population à une écoute collective
  • 20 Février 2019
    Journée de mobilisation unitaire en Abitibi-Témiscamingue Le 20 février 2019 : VISER LA JUSTICE SOCIALE
  • 6 Février 2019
    Projet Authier Lithium de Sayona Mining à La Motte; Le Réseau Vigilance appuie la demande de BAPE

1er mai : Fête des travailleurs et travailleuses - La région continue de se mobiliser contre le saccage de l'assurance-emploi 1 Mai 2013

Rouyn-Noranda, 1er mai 2013 - En ce 1er mai, fête internationale des travailleurs et des travailleuses, le Réseau Vigilance de l’A-T souhaite souligner l’apport des luttes des travailleurs et travailleuses à l’amélioration des conditions de travail pour l’ensemble du marché du travail. Cette année encore les organisations de la région ont invité la population à se rassembler afin de souligner cette fête, mais également pour décrier ce qu’on qualifie de saccage de l’assurance-emploi.
En effet, la réforme proposée par le gouvernement fédéral viendra à terme diminuer les conditions de travail de l’ensemble des travailleurs/travailleuses du pays. D’ailleurs, depuis sa mise en application, des conséquences négatives s’accumulent : perte de prestation, difficulté à obtenir des prestations, diminution de la qualité de vie, stress d’être coupé pour des motifs non fondés, etc.
De plus, les méthodes utilisées par le gouvernement conservateur dans son application sont pour le moins questionnables : quota de prestation à couper pour les fonctionnaires, visites à domicile sans préavis, réaffectation des fonctionnaires vers les enquêtes, plutôt qu’à l’information, etc.

En région, depuis que l’appel a été lancé le 15 avril dernier par le Réseau de Vigilance de l’A-T, le Regroupement des sans emploi de l’A-T et l’Union des producteurs agricoles, la population de la région s’est mobilisée. Ainsi, les Abitibiens et les Témiscamiens, comme partout au Québec et dans les maritimes, ont participé activement aux activités qui dénoncent le saccage de l’assurance emploi et l’affront que fait le gouvernement conservateur à tous les travailleurs et les travailleuses.

C’est d’abord par des visites dans les bureaux fédéraux d’assurance emploi à Val-d’Or, à Rouyn-Noranda et à Ville-Marie que près de cinquante personnes dans chaque point de services ont tenu à critiquer cette réforme. Le 27 avril dernier, c’est plus de 200 personnes de la région qui ont joint leur voix à celles des dizaines de milliers de personnes venues de partout au Québec.

Rappelons que la caisse d’assurance emploi provient des cotisations des travailleurs et travailleuses ainsi que des employeurs. Il est donc plus que temps que les gouvernements fédéraux cessent de piger dans la caisse et d’en restreindre l’accès aux personnes qui y ont pourtant contribué.
Aujourd’hui en ce 1er mai, les organisations du Réseau Vigilance exigent que le gouvernement conservateur fasse preuve de respect envers les travailleurs et les travailleuses en écoutant la population et en mettant fin à cette réforme, qui appauvrira notre région et réduira globalement les conditions de travail au pays. 
-30-
Pour informations :
Christine Doré, RÉPAT
819 762-3114
Donald Rheault, président CCATNQ (CSN)
819 444-7357
David Maden, conseiller régional FTQ
514 757-8047

Réseau de vigilance A-T
assurance-emploi travailleurs-travailleuses