• 15 Août 2017
    Une victoire à fort prix pour l’action politique et la mobilisation citoyenne
  • 16 Mars 2017
    La défense collective des droits se meurt…L’indexation c’est vital!
  • 27 Février 2017
    Le 8 mars en Abitibi-Témiscamingue: Pour l’égalité entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mêmes.
  • 10 Février 2017
    La lutte à la pauvreté : Une priorité en région !
  • 25 Janvier 2017
    Est-ce que le ministre Blanchette et le ministre Blais croient en la défense collective des droits?

Lancement de la campagne "Laissons les pauvres gagner leur vie!" 1 Novembre 2016

 

Rouyn-Noranda, 1er novembre 2016. La Table d’action contre la pauvreté de l’Abitibi-Témiscamingue (TACPAT) lance la campagne « Laissons les pauvres gagner leur vie! ».
En janvier dernier, la TACPAT a déposé un mémoire dans le cadre de la consultation publique en matière lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Une des demandes présentées dans le mémoire est de consentir aux personnes recevant des prestations d’aide sociale, de travailler en fonction de leur capacité, et ce jusqu’à l’atteinte d’un revenu équivalent à la mesure du panier de consommation (MPC) , soit 17 246$ (2013), et ce sans réduire les prestations d’aide sociale. «Nous sommes d’avis que cette mesure permettrait entre autres aux personnes recevant des prestations d’aide sociale de contribuer positivement à l’essor de la collectivité et ainsi les aider dans leur processus de réinsertion sociale » explique Martine Dion, de la Ressourcerie Bernard Hamel.

Une large campagne d’appui est lancée aujourd’hui auprès des organismes, municipalités et villes de la région. Des pétitions version papier et version électronique (site de l’assemblée nationale) seront également en circulation afin d’obtenir l’appui de citoyens et citoyennes. « Cette démarche vise à démontrer au gouvernement que des choix concrets et peu couteux sont possibles afin d’aider les personnes en situation de pauvreté et ainsi leur permettre d’améliorer leurs conditions de vie » Jean-Pierre Hétu, porte-parole de la campagne et militant.

Depuis plus de 10 ans, la TACPAT, collectif régional du Collectif pour un Québec sans pauvreté, favorise la mobilisation régionale autour de la lutte à la pauvreté. Elle réunit des personnes issues des groupes communautaires locaux et régionaux, des personnes en situation de pauvreté, des militant-e-s et elle est supportées par des organisateurs et organisatrices communautaires. Dans les dernières années, deux campagnes ont été menées par la TACPAT et ses alliés : « Mission collective : pour un Québec sans pauvreté » qui a obtenu près de 10 000 signatures en région et l’appui de 156 organisations ainsi que la « Campagne de lutte aux préjugés : Cessons de nourrir les préjugés liés à la pauvreté » qui a permis de sensibiliser directement 1162 personnes. « Bien au-delà de la simple critique des inégalités sociales, le travail de notre collectif démontre une fois de plus que nous sommes une table d’action en mode solution », insiste  Chrisitine Doré du Regroupement d’éducation populaire de l’A-T.

Pour télécharger les outils de la campagne cliquez ici

Pour connaître les prochaines actions de la campagne « Laissons les pauvres gagner leur vie », visitez le site www.frigoturquoise.com.
-30-
Pour information: Jean-Pierre Hétu, 819-279-2312 et Martine Dion, 819-797-2245

Table d'action contre la pauvreté de l'A-T
lutte à la pauvreté